Zoom sur l’activité de décoration de poupées japonaises à la Résidence Erdre et Cens

Parmi les activités proposées aux résidents de la Résidence Erdre et Cens, la décoration de poupées japonaises a rencontré un franc succès.

C’est grâce à Robin, un ancien stagiaire de la Résidence venu il y a 4 ans dans le cadre d’un stage découverte que ce projet a pu voir le jour. Actuellement au lycée François Mitterrand de Château-Chinon (Nièvre), il suit une formation élève « Arts du Bois ». Lors des cours de tournage, il a proposé à son professeur de fabriquer des petites poupées japonaises en expliquant qu’il voulait ensuite les décorer au sein du foyer. Le projet a plu et tous les élèves de la classe en ont fabriqué.

Les poupées japonaises existent depuis 150 ans au Japon. A l’origine, elles étaient destinées aux enfants des paysans.
Elles n’ont ni bras ni jambes, mais une grande tête et un corps conique ; elles représentent des petites filles.

Munis de feutres et de crayons et en s’inspirant de photos de Dento Kokeshi, les résidents, accompagnés par Robin et les professionnels, ont décoré les poupées japonaises.
« Cet atelier demande de la concentration, de la précision, notamment pour le visage et beaucoup d’imagination pour assembler les couleurs. Mais quel plaisir cela sera de les offrir ! Nous projetons également d’en vendre lors du prochain Téléthon. Enfin, nous remercions le lycée François Mitterrand, M. Reginster, le professeur de tournage et tous les élèves de la classe « Arts du bois » conclut Brigitte Proust, auxiliaire de vie sociale au sein de la résidence.

No Comments

Commenter l'article