les jeunes de l'IME Le Val de Sèvre au Floralies 2019

L’IME Le Val de Sèvre aux Floralies 2019

Retenus par le Comité des Floralies, dans la catégorie « Jeunes Créateurs », 10 jeunes de l’IME Le Val de Sèvre participent à la 12ème édition des Floralies.

Mercredi 8 mai, avec l’ouverture des Floralies au Parc des expositions de la Beaujoire à Nantes, ces jeunes verront l’aboutissement de longs mois de travail, tout comme les 200 exposants présents.

L’aboutissement d’un an de travail

Tout a commencé en février 2018, lorsque 10 jeunes de l’IME Le Val de Sèvre ont exprimé l’envie de participer à nouveau aux Floralies. Déjà en 2014, ils avaient concouru dans la catégorie « Jeunes Créateurs » avec leur jardin « Arti’Culture ».

Pour préparer cette 12ème édition, ils ont organisé plusieurs séances de brainstorming avec l’aide de leur enseignante, autour du thème imposé par le comité : « Fleurs à vivre ». Les éléments retenus pour la constitution de leur projet ? Les quatre éléments, l’eau, la terre, le feu et l’air, auxquels s’ajoutent deux éléments de l’horoscope chinois, le bois et le métal. Leur scénographie raconte un instant clé du cycle de vie de l’Homme celui de l’apprentissage.

Après cette première étape de réflexion, les jeunes ont préparé un dossier de candidature. Comme nous l’a précisé Laura : « Tout ça c’était dans notre tête. Après on a dû écrire le projet et l’envoyer au Comité des Floralies et espérer être convainquant pour être retenu. » et Corentin : « On a fait un plan de notre scénographie, on a répondu à tout le cahier des charges, ce n’était pas simple. »

Un projet fédérateur

Une fois sélectionné par le comité, les jeunes se sont mis au travail pour réaliser ce qu’ils avaient imaginé. Certains éléments du décor ont demandé des mois de travail, de savoir-faire et de patience.

Pour compléter le groupe des 10 à l’origine du projet, leurs camarades de l’unité SIPFP* leur ont prêté main forte lors de leurs ateliers espaces verts, sous-traitance et atelier bois. En tout, ce sont donc 30 jeunes qui ont participé chacun à leur manière à la réalisation d’un élément de la scénographie.

La concrétisation de ce projet a été rendue possible grâce aux partenariats instaurés avec la pépinière « Les Jardins de Juliette » au Bignon, l’ESAT de la Bauche Malo à Vertou et l’association l’ETAPE (Unité d’innovation et de formation au service de l’insertion) de Rezé, dans le cadre de différents chantiers-école. La pépinière « Les Jardins de Juliette » et l’ESAT de la Bauche Malo ont fournis les plants et les fleurs qui recouvrent la scénographie. Ils ont également transmis leurs savoirs en matière d’horticulture. L’association l’ETAPE a, quant à elle, contribué à la création de l’élément centrale de la scénographie en formant les jeunes aux métiers de la métallurgie.

Le cœur de la scénographie a été réalisée grâce à la réutilisation de cagettes en bois provenant de l’œuvre Splash, du collectif Vous et Atlanbois, exposé lors du Voyage à Nantes 2018.

Valoriser les compétences de chacun

L’objectif pédagogique est double : progresser dans les apprentissages fondamentaux (français, mathématiques, instruction civique et culture générale) et valider des compétences techniques (horticulture, métallurgie, travail du bois, etc.) le tout via une action concrète. Ce travail permet également aux jeunes de découvrir de nombreux métiers en vue d’élaborer leur projet d’orientation post IME.

Déjà nos artistes paysagistes en herbe se voient en haut du podium de leur catégorie. « C’est sûr, on va gagner » nous confie Jimmy, plein d’espoir.

Retrouvez « Florvid’Arbre » dans l’espace « Jeunes Créateurs, le long des bords de l’Erdre, du 8 au 19 mai 2019 aux Floralies.

 

* SIPFP : Section d’Initiation et de Première Formation Professionnelle

No Comments

Commenter l'article