Les jeunes de l'IEM découvre le cube sensoriel réalisé par la clinique de la Brière.

IEM de l’Estran : Projet sensoriel et solidaire

Début octobre deux professionnelles de la clinique de la Brière : Marine, infirmière coordinatrice de l’hôpital de jour et Sarah ergothérapeute, sont venues remettre aux enfants un cube sensoriel. En raison du contexte sanitaire, elles ont été accueillies par une équipe restreinte de jeunes et de professionnels de l’IEM de l’Estran.

Réalisé par l’atelier « échange solidaire » de la clinique de la Brière, ce cube va permettre de proposer des sollicitations sensorielles via l’exploration du matériel et des manipulations aux jeunes de l’IEM. Très rapidement le cube a suscité leur intérêt et ils ont pris du plaisir à le découvrir.

À l’origine du projet deux éducatrices de l’IEM de l’Estran, Nathalie et Anne, qui souhaitaient mettre à disposition pour une jeune, un objet stimulant plein de matières différentes. L’objectif est de développer les sens de la jeune fille, stimuler son éveil, mais aussi capter son attention en canalisant ses besoins d’exploration. C’est par l’intermédiaire de la directrice de l’IEM, ancienne salariée de la clinique de la Brière, que les deux équipes ont été mises en relation.

Pour répondre au mieux aux besoins de cette enfant plusieurs rencontres ont été organisées entre la clinique et l’IEM. Ce projet s’inscrit dans la démarche des ateliers « échange solidaire » de la clinique de la Brière qui permettent aux patients de tout âge, multi pathologies psychiatriques accueillis à l’hôpital de jour de créer et réaliser des projets pour des structures et associations de la région.

Les professionnels et les patients de la clinique de la Brière ont également documenté leur travail que vous pouvez consulter sur leur site internet.

No Comments

Commenter l'article