IME Le Val de Sèvre – Une BD mise en musique avec l’Atelier Sonore

À l’automne 2017, Marie Luce Le Goff, enseignante à l’IME Le Val de Sèvre, contacte le Réseau National Musique & Handicap pour mettre en place un atelier de musique pour les jeunes de l’établissement. Elle est alors mise en relation avec Benjamin Durand, fondateur de l’association L’Atelier Sonore. Ensemble ils décident de mettre en musique une bande-dessinée créée par les enfants à l’occasion du festival d’Angoulême.

 

10 séances ont permis la création d’une BD musicale

Pendant 4 mois, Benjamin de l’Atelier Sonore*, Marie Luce et les jeunes ont recherché des sons qui permettraient de donner vie à leur BD.

Chaque enfant a ainsi pu tester différents instruments pour voir celui qui lui correspondrait le mieux. Ils ont également travaillé sur l’enregistrement de bruitage et notamment des sons d’animaux qui étaient ensuite contrôlés par ordinateur le jour de la représentation.

« On a passé pas mal de temps avec les enfants à chercher des sons et des bruits pour sonoriser leur histoire, à se familiariser avec les instruments et à apprendre à s’en servir. » nous précise Benjamin.

 

Des ateliers qui s’intègrent dans la vie de l’IME

A l’approche du grand soir, les efforts se sont concentrés sur les dernières répétitions, « avec une concentration un peu différente pour être capable de restituer quelque chose de figé ».

Les demi-journées d’ateliers étaient découpées en séances de 40 minutes, et entrecoupées d’une pause pour avoir toute l’attention et l’écoute des jeunes. Autre contrainte, l’emploi du temps des enfants qui vont régulièrement consulter des professionnels de santé (orthophoniste, psychologues …). « Ce n’était pas évident d’avoir le groupe au complet. Mais chacun a réussi à trouver sa place en fonction de ses capacités pour créer un tout harmonieux. »

Un projet financé par les internautes et la SACEM

Afin de financer le projet, l’achat de matériel et la rémunération des intervenants, ils ont répondu à l’appel à projet de la SACEM « Mise en œuvre(s) – Écrire et composer à l’hôpital ». La SACEM sélectionne et favorise la mise en œuvre d’actions autour de la création musicale qui doivent être « ambitieuses et innovantes dans des établissements hospitaliers et médico-sociaux grâce à un travail réunissant créateurs, patients, structures culturelles et personnel de santé » selon le ministère de la Culture.

Une fois sélectionnée, les équipes de l’Atelier Sonore ont été accompagnées par la plateforme de crowdfunding KissKissBankBank pour collecter des fonds auprès du grand public. La SACEM s’est engagée à verser la moitié de la somme demandée pour financer le projet si la campagne atteignait son objectif. Grâce à leur entourage, à l’association Œuvres de Pen-Bron, la presse et aux réseaux sociaux, l’Atelier Sonore et l’IME Le Val de Sèvre ont collecté 2 000 € auxquels se sont ajoutés 2 000 € financés par la SACEM. Cette dernière a également pris en charge le coût de la captation et de la réalisation d’une vidéo de la représentation.

 

Découvrez en image ce beau projet et la représentation qui a eu lieu le 6 juillet 2018 à l’espace culturel Cour et Jardin de Vertou et les interviews des enfants.

 

*L’Atelier Sonore est une association née en 2013, suite à un projet mené avec l’hôpital Saint-Jacques, leur service de rééducation et deux orthophonistes qui voulaient créer un petit groupe vocal pour des personnes en situation de handicap suite à, notamment, des AVC et des accidents de la route. Aujourd’hui l’association compte 4 intervenants, 2 sur la région de Nantes et 2 sur celle de Rennes. Ils œuvrent à rendre plus accessible la musique auprès des personnes en situation de handicap (dans des foyers de vie des IME, etc.) ou auprès des enfants en milieu scolaire ordinaire notamment au moment des temps d’accueil périscolaire.

No Comments

Commenter l'article